J’ai construit ce film sur un principe d’opposition.

Dans les dialogues de Jeanne tout d’abord : « Je veux ceci sinon cela », dans sa parole à elle vs le silence de Marc.

 

Dans l’opposition des décors intérieurs vs extérieurs,

dans l’opposition de la lumière entre les scènes de jour (souvenirs) et la scène principale de nuit.

Opposition dans le travail de la bande son : effets sonores de la diégèse vs musicalité hors diégèse.

Opposition également entre l’effet de réalité du point de vue de ma caméra et la vision plus subjective de Marc

qui ne cesse de regarder Jeanne au travers de la vidéo

de son iPhone. Une caméra fixe sans mouvement (ma vision) en opposition avec la caméra portée de l’iPhone

de Marc (Vision subjective du personnage).

Toutes ces opposition de processus filmiques seront réunis

au montage.

 

Erick*Robert